Un groupe d’âge est souvent écarté des discussions entourant la violence faite aux femmes : les femmes aînées. Pourtant, la violence conjugale n’a pas d’âge. Les attitudes âgistes et sexistes contribuent à l’invisibilisation de la violence dont sont aux prises les femmes aînées. Il s’agit d’un enjeu réel et important, qui risque d’ailleurs d’augmenter avec le vieillissement de la population.

AOcVF veut renverser cette tendance. Nous estimons que pour mieux prévenir les différentes formes de violence chez cette population, il faut en premier les comprendre. Si les femmes aînées peuvent vivre les mêmes formes de violence que les jeunes femmes, les manifestations ne sont pas identiques. Ces outils d’AOcVF visent à défaire les mythes sur la violence que subissent les femmes aînées, à expliquer les manifestations de la violence envers les femmes aînées, à outiller les membres de l’entourage et à présenter des solutions pour mettre fin aux formes de violence envers les femmes aînées.

Outils

La violence envers les femmes aînées

Renseignements à l’intention des chercheurs et chercheuses et des fournisseurs de services

Regroupement de ressources pour les femmes aînées

 

 

Note grammaticale : La violence envers les personnes aînées touche majoritairement les femmes et est majoritairement commise par des hommes. Pour représenter cette réalité, dans ces outils le féminin est employé pour faire référence aux victimes et le masculin est employé pour faire référence aux agresseurs. Nous reconnaissons toutefois que des hommes peuvent être victimes et que des femmes peuvent être agresseurs.