Violence verbale

plus  TÉLÉCHARGER EN PDF

Tu entends Nadège, ta collègue de bureau, recevoir plusieurs fois par jour des appels de son conjoint. Après ces appels, elle est bouleversée et s’isole. Que faire pour l’aider ?

Il existe plusieurs formes de violence faite aux femmes et chaque personne de la communauté a un rôle à jouer pour la prévenir et y mettre fin.

La première étape est de reconnaître les signes avertisseurs.

Voici quelques suggestions pour aider dans cette situation de violence verbale :

  • Lui mentionner que toute personne a le droit d’être traitée avec respect
  • L’encourager et la soutenir à faire part de sa situation à l’employeur, qui selon la Loi sur la santé et la sécurité au travail, devra agir pour l’aider
  • Offrir les coordonnées de services spécialisés qui pourraient l’aider
  • En tout temps, elle ou toi, pouvez appeler la ligne Fem’aide gratuite au 1 877 336-2433 ATS : 1 866 860-7082 pour obtenir du soutien, des ressources, planifier la sécurité ou pour plus d’information

La violence verbale est un acte de domination par la parole. Elle se caractérise par l’usage fréquent, voire répétitif, de mots, de cris ou même de silences. Souvent, les mots utilisés sont blessants ou méprisants. Mais l’agresseur peut aussi manipuler la victime en prenant un ton faussement gentil. L’agresseur utilise la violence verbale dans le but de contrôler la victime, de la menacer, de l’insulter, de l’intimider, de l’humilier et de diminuer sa confiance en elle.