Violence spirituelle

plus TÉLÉCHARGER LE PDF

Ta voisine Floriane, qui se déplace en fauteuil roulant, a de la difficulté à se rendre à son lieu de culte l’hiver. Puisque son copain l’empêche d’écouter la célébration religieuse à la télévision, elle dit se sentir coupable de ne pas pratiquer. Que faire pour l’aider ?

Il existe plusieurs formes de violence faite aux femmes et chaque personne de la communauté a un rôle à jouer pour la prévenir et y mettre fin.

Voici quelques suggestions pour aider dans cette situation de violence spirituelle :

  • Lui parler pour voir si son copain exerce d’autres formes de contrôle envers elle
  • Lui dire qu’elle peut compter sur ton soutien et l’aider à identifier s’il y a des gens de sa communauté religieuse qui pourraient l’appuyer
  • Lui mentionner que les services spécialisés peuvent répondre aux besoins des femmes en matière d’accessibilité
  • En tout temps, elle ou toi, pouvez appeler la ligne Fem’aide gratuite au 1 877 336-2433 ATS : 1 866 860-7082 pour obtenir du soutien, des ressources, planifier la sécurité ou pour plus d’information

La violence spirituelle consiste à empêcher une femme d’exprimer ses croyances religieuses ou spirituelles. Par exemple, l’agresseur peut lui interdire de fréquenter un lieu de culte. Il peut également la critiquer ou la ridiculiser pour ses croyances religieuses, ses traditions ou sa culture. Il peut la forcer à adhérer à des pratiques religieuses qui ne sont pas les siennes.