Violence psychologique

plus  TÉLÉCHARGER LE PDF

Ta cousine Élodie est dévastée, car elle vient de découvrir que son ex-copain a ouvert un compte Facebook en son nom, contenant des photos et des messages humiliants à son propos. Que faire pour l’aider ?

Il existe plusieurs formes de violence faite aux femmes et chaque personne de la communauté a un rôle à jouer pour la prévenir et y mettre fin.

La première étape est de reconnaître les signes avertisseurs.

Voici quelques suggestions pour aider dans cette situation de violence psychologique :

  • Lui indiquer qu’elle peut signaler la page aux modérateurs de Facebook
  • L’aider à conserver tout ce que son ex-copain fait pour la harceler, que ce soit sur les médias sociaux, par courriel, par texto ou autre
  • L’encourager à appeler la police pour leur expliquer la situation
  • En tout temps, elle ou toi, pouvez appeler la ligne Fem’aide gratuite au 1 877 336-2433 ATS : 1 866 860-7082 pour obtenir du soutien, des ressources, planifier la sécurité ou pour plus d’information

La violence psychologique se caractérise par des menaces et des commentaires dévalorisants. L’agresseur peut aussi faire du chantage. Ce genre de violence peut être dirigé aussi contre ce qui compte pour elle, comme sa famille, ses enfants, ses amies, son animal domestique, ses biens personnels, ses sorties ou ses achats. Cela crée alors chez la victime un sentiment de peur et d’humiliation. À l’heure actuelle, des agresseurs se servent de plus en plus des technologies, comme les téléphones intelligents, la géolocalisation, les logiciels espions, les médias sociaux et les traces numériques pour surveiller et contrôler l’environnement et les gestes des victimes.