Violence physique

plus  TÉLÉCHARGER LE PDF

Yvette, l’amie avec laquelle tu fais de la natation, a souvent des bleus sur le haut des bras et autour des poignets. Quand tu lui poses des questions, elle baisse les yeux et dit que sa peau est fragile à son âge. Que faire pour l’aider ?

Il existe plusieurs formes de violence faite aux femmes et chaque personne de la communauté a un rôle à jouer pour la prévenir et y mettre fin.

La première étape est de reconnaître les signes avertisseurs. Voici quelques suggestions pour aider dans cette situation de violence physique :

  • Lui dire que si quelqu’un lui cause ces blessures, il existe des services spécialisés qui pourraient l’aider, tout en respectant ses choix
  • Mentionner que personne n’a le droit de blesser quelqu’un d’autre et que ce n’est pas de sa faute
  • Lui faire part de ton inquiétude, l’assurer de ton soutien et mentionner d’appeler la police si elle ne se sent pas en sécurité
  • En tout temps, elle ou toi, pouvez appeler la ligne Fem’aide gratuite au 1 877 336-2433 ATS : 1 866 860-7082 pour obtenir du soutien, des ressources, planifier la sécurité ou pour plus d’information

La violence physique est la forme de violence la plus connue. C’est un acte de domination sur le corps des femmes. Elle se manifeste par des gifles, des coups de poing ou des coups de pied. L’agresseur peut aussi arracher des cheveux, brûler, mordre, couper, bousculer, attacher, tordre des membres ou étrangler. Il peut aussi blesser la victime à l’aide d’un objet ou d’une arme. Souvent, la victime en porte les traces sur le corps, mais pas toujours. Toutes les formes de violence physique sont reconnues comme des actes criminels par le Code criminel du Canada.