Les signes avertisseurs de violence

En reconnaissant et en comprenant les signes avertisseurs et les facteurs de risque de la violence faite aux femmes, vous pouvez aider! Si vous remarquez l’un des signes avertisseurs suivants, le temps d’agir est probablement venu :

  • Il la rabaisse.
  • Il parle tout le temps et domine la conversation.
  • Il la surveille tout le temps, même au travail.
  • Il essaie de prétendre qu’il est la victime et il agit comme s’il était déprimé.
  • Il essaie de l’empêcher de vous voir.
  • Il agit comme si elle lui appartenait.
  • Il ment pour bien paraître ou exagère ses qualités.
  • Il agit comme s’il était supérieur aux autres membres de sa famille et plus important qu’eux.
  • Elle s’excuse ou trouve des excuses à son comportement, ou elle devient agressive ou se met en colère.
  • Elle semble mal à l’aise de s’exprimer en sa présence.
  • Elle semble être malade plus souvent et s’absente du travail.
  • Elle essaie de masquer ses blessures.
  • Elle trouve des excuses à la dernière minute pour ne pas vous rencontrer ou elle essaie de vous éviter lorsqu’elle vous rencontre dans la rue.
  • Elle semble triste, seule, repliée sur elle-même et craintive.
  • Elle consomme des drogues ou de l’alcool pour faire face à la situation.

La ligne francophone de soutien Fem’aide, au 1 877 336-2433 (ATS: 1 866 860-7082) est disponible 24 heures sur 24 à l’intention des femmes victimes de violence en Ontario. Ce service est anonyme et confidentiel. Le personnel discutera avec vous des signes avertisseurs de violence que vous aurez constatés et vous fera des suggestions sur l’aide que vous pouvez fournir.

En cas d’urgence, appelez la police (9-1-1).